Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 11:58

L’image que nous donne le monde économique, social et politique est loin d’être brillante. Je suis peut-être atypique - mais dans ce cas on commence à être de plus en plus nombreux - et j’attends avec impatience “qu’on ne laisse plus les affaires du monde aux seules mains du monde des affaires”.

Si on prend l’exemple des grandes entreprises et de leur management, ce que nous voyons autour de nous n’a pas de quoi nous réjouir. On y confond bien trop souvent management et (simili-) manipulation ou utilisation des autres pour se valoriser personnellement aux yeux d’un managers qui lui-même à la même attitude vis à vis de sa propre hiérarchie. Quand le management consiste à fédérer et entrainer il joue son rôle ; quand il consiste à gérer ou manager égoïstement sa propre carrière et son propre profit, il dévalorise la fonction même de manager.

Depuis un certain nombre d’années, on parle aussi beaucoup d’éthique dans les grandes entreprises - après avoir parlé de qualité, d’environnement et de santé/sécurité/sureté - mais tout ça c’est surtout sur le papier ; dans la réalité quotidienne tout cela reste trop souvent une façade. on voit bien que dès qu’il y conflit entre différents intérêts, c’est quasiment toujours les finances qui l’emportent, que l’on parle de qualité, d’environnement, de sureté, de santé/sécurité, d’éthique ou d’un quelconque autre domaine.

Et ça, c’est le monde de la grande entreprise ; que dire du monde politique et de ses relations avec la grande finance et le grand capital. A qui aujourd’hui pouvons nous donc accorder notre confiance ?

Quand donc, dans nos sociétés, allons nous enfin mettre les valeurs humaines au premier plan et contribuer à l’avènement d’une société humaine ou les affaires économiques, sociales et politiques seront réellement au service de tous et pas seulement de certains ?

Demain, l’année prochaine, dans 10 ans, plus tard ?

Quand donc cela va- t-il arriver ?

En fait non, tout ça ne va pas arriver… En fait c’est en train d’arriver !

Published by Ph. H.
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 16:19
Article 44 - Au Nom de Dieu - Pour rire...de Nous Dieux.
On pourrait appeler ça « Le Divin pour les Nuls »
A l’usage des « Sans Dieu » qui croient donc ne pas en avoir et des autres qui croient en avoir un quand ce n’est pas plusieurs….
Donc,
pour rire des Dieux des Humains - et de ceux des Autres....dont on ne sait pas très bien qui ils sont vraiment, ni ce qu'il veulent...Quoi que...

Vous aurez peut-être remarqué que le problème avec les Dieux, c’est que ça change tout le temps. On ne sait jamais vraiment duquel on parle, du mien, du vôtre ou de ceux des autres, ou du Dieu des Dieux qui rit de nous voir nous agiter dans son Grand Jeu Cosmique.

Car c’est sûr, le seul qu’on aimerait vraiment connaitre, c’est celui-là, le Dieu des dieux, le Grand Patron, le Gran Esprit, celui qui n’en a rien à faire de gagner ou de perdre puisque à son niveau ultime, la Vie n'est qu'un « jeu à somme nulle ». Rien à gagner ni rien à perdre, juste le plaisir de jouer à se découvrir lui-même à travers et avec nous, nos petites mesquineries et tout le reste..

Mais connaître celui-ci est sans doute aussi impossible pour nous que pour un crabe neurasthénique du fonds des Abysses de comprendre ce qu’est l’Océan, les vagues, le vent, le ciel étoilé et tout le reste…Et encore là, on ne lui a pas encore parlé des humains qui ne le sont pas toujours...et des autres !

Oh, mais je me suis égarée se dit a brebis égarée, revenons vite à nous moutons. Une brebis qui revient à ses moutons, c’est bien dans l’ordre des choses non ? !

Mais, justement, le mieux serait encore qu'on en soit plus... des moutons, qu'on cesse de croire ce qu'on veut nous faire croire - tant nos gouvernements que nos religions -, qu'on en finisse avec les divisions et qu'on se rende compte enfin que Dieu Tout Ce Qui Est - La Source - Le Champ de Conscience Universelle Unifiée - est en nous comme nous sommes en lui/elle et que nous ne sommes définitivement qu'Un.

C'était pour rire bien sûr ! Ou alors pas seulement !

~https://images.duckduckgo.com/iu/?u=http%3A%2F%2Fwww.unaf63.com%2FJOOMLA%2Fimages%2FCarnets_De_La_Vie%2FColombe_Carnet_Noir.jpg&f=1

Published by Ph. H. - dans spirituel
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 16:35

colombe mains

 

 

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

Au delà des religions, la Vérité reste unique. 

 

Dans les choses que j'avais gardées parce qu'elles m'avaient plus, en voici encore une que j'avais notée et que j'aimerais avoir su formuler aussi bien...

Je ne sais pas qui a écrit cela - je n'en suis absolument pas l'auteur - mais je pense que celui ou celle qui a écrit cela ne m'en voudra pas pas de contribuer à sa diffusion.

 

 ___________________________________ 

 

 

A partir d'un certain stade, on a plus besoin d'une religion.

Toutes les religions ont été fusionnées.

La Vérité qui les sous-tend est vue derrière toutes les erreurs et falsifications.              

 

_______________________________________ 

 ...Au delà des religions...

                                         ...la Vérité reste Unique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Ph. H.
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 12:00

 

colombe mains

 

 

 

     

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

L'espoir du changement - Ce à quoi il pourrait conduire....si nous y mettons du notre... 

 

 

  

Dans les choses que j'avais gardées parce qu'elles m'avaient plus, en voici deux que je viens de retrouver et que j'aime beaucoup.

 

 

____________________ 

 

 

 

Je ne sais pas qui a écrit cela - je n'en suis absolument pas l'auteur - mais je pense que celui ou celle qui a écrit cela ne m'en voudra pas pas de contribuer à sa diffusion.

 

 

 

PRIERE DE LA VISION

 

 

J’ai une vision où tous les hommes sont en paix, nourris et logés    

Où chaque enfant est aimé et éduqué à développer  

Ses talents, où le cœur est plus important que la tête    

Et la sagesse vénérée plus que les richesses.  

Dans ce monde règnent justice, équanimité et équité.  

La nature est respectée et les eaux s’écoulent pures et claires,  

L’air est frais et sain. Plantes et arbres sont nourris  

Et tous les animaux sont respectés et traités avec bonté.  

Le bonheur et le rire prédominent.  

Et les humains marchent main dans la main avec les anges.  

Merci pour l’amour, la compréhension, la sagesse, le courage  

Et l’humilité qui me permettent de jouer mon rôle  

Pour propager la lumière.  

Puisse le monde entier ascensionner.  

Qu’il en soit ainsi.

   

 

 

________________

 

Je ne sais pas non plus qui a écrit cela... 

 

…..Nous vivons dans un monde d’argent où même le temps s’achète. On justifie son passage sur Terre par des médailles, des récompenses et des diplômes, des augmentations de travail, de salaires ou des primes, on justifie sa vie continuellement par des efforts qui visent à éblouir autant qu’on le peut le monde extérieur : mais aucun de ces efforts ne donne le sentiment d’être arrivé quelque part, et il faut toujours augmenter la part donnée vers l’extérieur pour rester dans cette course qui ne mène nulle part et finit par nous éloigner de nous-mêmes.

Chacun d’entre nous se sent contraint de valoriser ce temps imparti en réalisant des actions qui rapidement se pressent en routine, en choses à faire impérativement. Cette pression invisible nous donne la sensation d’être important, d’être occupé, d’avoir notre place au sein d’un monde exigu où tout se bouscule et s’agite où garder l’équilibre est une question de vie et de mort, de précipitation et d’anticipation. L’homme pressé en soi marmonne déconfit qu’il n’a pas le temps, que demain le temps sera plus clair, demain il rattrapera le temps perdu qu’il n’a pas aujourd’hui à perdre inutilement en plaisir de vivre. Comme tous les jours mesurent le même nombre d’heures, que la règle cyclique ne varie pas beaucoup, l’homme pressé meurt essoufflé, oublié par le Temps, sans jamais avoir vraiment appris à respirer !.....

 

...mais j'aurais aimé avoir su le faire... 

...et surtout j'ai un peu peur de m'y reconnaitre un peu...et même pas qu'un peu...

...pas vous ?

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Published by Ph. H.
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 02:00

 

 

 

 

 

colombe mains

 

 

 

     

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

L'Espoir du Changement !   

 

 

Actuellement, les  média officiels continuent à nous sur-alimenter de tout ce qui est négatif, en fait de tout ce qui peut instiller de la peur, car  la Peur des Uns, c’est-à-dire nous, c’est le « Pouvoir des Autres », c’est-à- dire de ceux qui  manipulent les affaires du monde à leur(s) profit(s).

 

Pourtant, si je comprends bien, dans les coulisses du triste spectacle qu’on nous montre encore officiellement, se discutent et se préparent des événements majeurs qui mettront fin à cette situation, situation qui nous apparaitra de plus en plus intolérable au fur et à mesure que notre degré de conscience inidividuel et collectif s'élargira.

 

 

A partir de maintenant, nous devons nous persuader que tout est possible, que tout peut arriver,  même et surtout ce qui semble encore impossible.  

 

 

Le temps du secret, du mensonge, de la tromperie, de la cupidité, du contrôle, de la manipulation, de la violence, de la corruption, de la domination, de l’asservissement et donc au  bout de tout cela de la Peur est sur le point de prendre fin.

 

L’expérience du côté sombre de la vie à laquelle nous avons tous participé - de plein gré - arrive à son terme. La Lumière va exposer tout ce qui est caché.

 

Ne serait-il pas intéressant, entre autres, de connaître enfin notre Vraie Histoire, religieuse, sociale, économique, industrielle, militaire, scientifique, etc....et aussi celle de nos origines galactiques ? Car bien sûr notre histoire n'est pas ce que nous avons appris.  

 

 

En attendant, faisons en sorte tous ensemble que  la vie sur cette planète cesse d'être une lutte perpétuelle ou prévaut toujours la loi du plus fort.

Le fameux "struggle for life", la "lute pour la vie" doit maintenant devenir un simple souvenir de ce qui ne doit plus être.

 

La vie doit redevenir un voyage de bonheur et de créativité ; elle doit redevenir simple et légère, dans la paix, la justice et la fraternité avec l’assistance de ceux des dimensions supérieurs et de la Confédération Galactique qui veillent à ce qu’aucune "énergie" négative ne vienne plus entraver l’évolution de la planète vers sa dimension supérieure.

   

          

 

Sur un site que j'ai découvert récemment, j'ai trouvé ceci :      

 

 

Imagine....  

 

 

 

 

 

Quand donc donnerons-nous notre accord pour cela ?  

Quand donc serons-nous prêts pour le Changement ?

 

 

 

 

Je Vous souhaite - je Nous souhaite -  à Tous une très bonne année 2014.

 

 

 

Published by Ph. H.
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 13:00

 

 

 

colombe mains

 

 

 

     

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

 

 

Le monde et nous

 

Si l’on s’en tient à ce que diffusent nos média, tout semble aller de plus en plus mal dans notre monde.  « Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent ».

 

Jusqu’à récemment – tout est relatif – nous n’entendions déjà parler que de crises, de guerres, de misère, de chômage, de terrorisme, de catastrophes, de maladies, de pandémies, d’intempéries…

Et le fait est que dans ce domaine, tout ne va pas pour le mieux, c’est le moins qu’on puisse dire !

 

Et voilà que maintenant, en plus de ça, de révélations en révélation, nous découvrons avec stupéfaction pour les uns, ou en tout cas nous prenons d’avantage conscience pour les autres, de l’ampleur des mensonges, des manipulations et de la corruption qui mènent les affaires du monde et qui expliquent en grande partie la situation dans laquelle il se trouve aujourd’hui.

 

Nous découvrons avec effarement pour certains d’entre nous notre propre degré de naïveté lorsque nous croyions pouvoir faire confiance aux systèmes en place et à ceux qui nous dirigent à un titre ou à un autre. En même temps, nous prenons conscience de notre propre inconséquence, voire carrément de notre propre irresponsabilité, quand cela nous arrangeait de ne pas voir ce qui pourtant était évident, parce que cela ne nous touchait pas directement ou parce que nous en tirions profit d’une façon ou d’une autre.

 

Seulement, voilà, avec la multiplication des révélations scandaleuses « d’en bas » et la multiplication des révélations spirituelles « d’en haut »,   nous n’allons plus pouvoir nous réfugier longtemps encore derrière des « on ne savait pas » ou des « on ne nous avait pas dit », avec comme sous-entendu des « c’est pas ma faute à moi ».

 

 

 

Nous ne sommes pas coupables, nous sommes juste des âmes en apprentissage

 

“I’m a (new)  soul I came to this strange world

hoping I could learn a bit about how to give and take…

1’m a (new) soul in this very strange world

hoping I could learn a bit about what is true and fake”…

 

Yaël  Naïm , extrait de la chanson « New Soul » :

 

 

 

Nous ne sommes pas coupables, mais plus notre conscience s’élargit plus nous devenons responsables de nous-mêmes et du monde.

 

« Ne demandons pas que le monde change si nous n’acceptons pas de changer nous-mêmes,»

 

   

 

Alors, quand nous en aurons assez de jouer   

 

  • un coup  à : « C’est moi le chef ; j’ai tous les droits ; venez par ici mes gentils moutons que je profite bien de vous. »
  • et un coup à : « Oui chef ;  et si je suis bien docile, est-ce que je pourrai mois aussi devenir chef et profiter du système ? 

 

Et quand nous en aurons assez d’avoir l’impression de jouer à colin-maillard dans un labyrinthe à l’enceinte sans issues

 

  • nous finirons de retirer le bandeau que nous avons sur les yeux et nous verrons le monde tel qu’il est vraiment
  • et nous réaliserons en levant les yeux vers le ciel que ce labyrinthe n’a jamais eu de toit car il est "à ciel ouvert", qu’il a toujours été possible d’en sortir « par le haut » et accessoirement nous verrons aussi que « par en haut » était aussi le seul moyen d’y rentrer.  

     

                                                                                

 

 

Nous réaliserons enfin que, ce que nous sommes tous venus faire dans cette vie, c’est apprendre à être UN, selon le principe :

 

« Que ce qui est bon pour l’ensemble de l’humanité est nécessairement bon pour chacun d’entre nous, qu’une chose que nous croyons bonne pour nous ne l’est réellement que si elle profite en même temps à l’ensemble de la collectivité. »

Petit extrait d'une traduction d'une très grande charte le Nesara.

 

et nous participerons, au titre de cette Unité, à la grande évolution cosmique que nous sommes venus vivre en nous incarnant en ces temps particuliers où – malgré les apparences - le Ciel et ses hiérarchies ouvrent en grand les portes du « Nouveau Monde ». 

 

 

                                                                _____________________

 

 

 

Alors, et si nous assumions cette responsabilité que nous (nous) redécouvrons et comment ?

 

  • Que faire quand nous en sommes à nous demander qui est gentil et qui est méchant, qui dit la vérité et qui ment, qui est honnête et qui ne l’est pas, qui est sincère et qui ne l’est pas ?
  • Que faire quand nous réalisons que nous ne pouvons plus nous fier aveuglément à nos systèmes et ceux qui détiennent un pouvoir quelconque ?
  • Que faire alors quand rien ni personne ne semble plus être ce qu’il parait ?

 

 

On dit que « Quand nous avons cherché partout sans trouver, ce que nous cherchons se trouve là où nous n’avons pas cherché. » Dit autrement, si la réponse ne se trouve pas à l’extérieur,  c’est qu’elle se trouve à l’intérieur….. de nous-même.

 

  • C’est donc en nous que nous devons trouver les réponses, nos propres réponses, les nôtres, pas celles des autres.
  • C’est donc à nous de nous déterminer, de choisir - non pas « notre camp », notion qui nous éloignerait de l’Unité - mais notre Voie.

 

Pour cela, nous avons une conscience et notre libre-arbitre  

 

Les autres ne sont pas tous gentils, honnêtes et sincères ; les autres sont parfois méchants, menteurs et malhonnêtes ; Certes, mais, et Nous, est-ce que nous nous sommes toujours gentils, honnêtes et sincères ?

 

 Non évidemment ! Car,  il n’y a pas l’ombre d’un côté et la lumière de l’autre, il y a une part d’ombre et de lumière en chacun de nous, c’est juste une question de proportion et qui plus est en constante évolution.  Et puis, qui sait si dans une vie précédente, nous n’étions pas, non pas du « mauvais côté », mais simplement de « l’autre côté ». 

 

 

La première chose à faire est donc sans doute de nous voir nous-mêmes tels que nous sommes vraiment, car beaucoup de nos comportements ne sont pas véritablement conscients ; et cela, non pas pour nous lamenter de ce que nous risquons de découvrir ou allons découvrir, mais pour, à partir de nos découvertes, faire désormais des choix plus « éclairés ».

 

Ensuite, à partir de ce degré de conscience élargi, nous devons penser par nous-même et agir en conséquence selon nos propres valeurs.

 

Les autres ne font pas ainsi ; eh bien nous ne sommes pas les autres.

 

Quand nous devenons conscients que notre propre comportement n’est pas ou plus adéquat, nous pouvons choisir de le modifier et de le faire effectivement, même si nous trébuchons souvent avant de le faire avec aisance, comme quand nous avons appris à marcher.

Et si les autres ne le font pas, eh bien c’est leur problème, pas le nôtre. Nous nous pouvons juste donner l’exemple et espérer.

 

Dans l’espace de notre conscience et dans le domaine spirituel, nous ne devons de comptes qu’à nous-mêmes. Nous sommes nos propres juges.

On dit qu’on ne peut pas tromper Dieu, mais avant cela, essayons déjà ne pas nous tromper nous-mêmes.

 

Depuis le début de cette année, un EDL/GDL « Nouvelle Vague » ne cesse - avec humour - de nous traiter de gentils moutons et de destructeurs de planète. A-il tort ?

Cessons donc d’être des moutons, il sera moins facile de nous berner et nous aurons la fierté de faire partie des artisans de la « Nouvelle Terre » .

     

  • Autant que possible, évaluons les motivations et la sincérité des gens auxquels nous prêtons notre concours.
  • Autant que possible, n’acceptons pas de participer à des projets dont nous n’avons pas évalué et approuvé la finalité.   
  • Autant que possible, prenons conscience que nous sommes tous plus ou moins des « destructeurs de planète et d’humanité».
  • Autant que possible, ne jugeons pas les autres et contentons-nous de donner l’exemple.
  • Autant que possible….
  • Autant que possible….

 

 

Enfin, posons-nous cette question fondamentale :

 

 

Dans quel monde voulons-nous vivre demain ? Dans quel monde voulons nous que nos enfants vivent demain ?

 

Car il se pourrait bien que le "Ciel" nous oblige bientôt à répondre à cette double question

et à faire..... « Notre »   choix.

 

 

 

 

 

Published by Ph Hamel
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 08:00

 

colombe mains

 

 

 

 

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

 

 

 

L’ascension planétaire  – De  nouveau  le droit de douter…ou pas ?    

 

 

Avec le non-évènement – au moins en apparence  dans le monde visible  - du 21 décembre 2012, déception et doute ont pu s’inviter dans nos pensées.

 

Beaucoup – dont je fais partie évidemment – auraient quand même bien aimé  quelque signe, même subtil, mais en  même temps indéniable, que les changements attendus seraient pour bientôt.

 

Par « bientôt »,  je veux dire au moins « pas trop tard » pour que nous puissions voir ça dans cette vie.  

 

A ce sujet, l’actualité récente n’est-elle pas en train de nous fournir ces signes « subtils » que nous souhaitons ; par exemple, en quelques semaines seulement : démission d’un pape, douche de météorites en Russie, affaires de fraude à la consommation, décès ou démissions d’hommes de pouvoir ou « influents », épisodes météorologiques inhabituels, crise de Chypre…

 

Par ailleurs, je pense ne pas être le seul à trouver bien difficile de faire la part des choses entre information  et désinformation  et à me demander de plus en plus souvent qui est gentil et qui est méchant, qui dit la vérité et qui ment, qui est honnête et qui ne l’est pas, qui est sincère et qui ne l’est pas, parmi tous ceux qui détiennent un pouvoir et/ou nous gouvernent ;

 

mais, une chose m’apparait de plus en plus comme une évidence au  milieu de tout ça, c’est que le besoin de vérité et de justice grandit et que le nombre de ceux avec lesquels ceux qui détiennent abusivement pouvoir et argent à des fins personnelles devront compter augmente de jour en jour.   

 

Je suppose que ceux que se retrouvent ici à lire ces lignes font partie de ceux qui aimeraient bien, comme moi, que les choses aillent plus vite ;

 

mais, je crois comprendre aussi que si le Ciel est prêt pour le grand changement, il attend aussi que nous  le soyons.

 

Acceptons donc la déception comme faisant partie du jeu et confortons- nous dans l’idée que nous sommes bien sur le chemin d’un à-venir meilleur… pour cette vie… ou une prochaine.

 

 

 

Alors, revenons au « doute.  Et si on doutait du doute !

 

 

Sans aller jusqu’à douter de Tout,  supposons qu’on en arrive simplement à douter de ce qu’on nous a raconté ces dernières années, voire ces dernières décennies ; supposons que nous ayons été abusés ou que nous nous soyons  abusés nous-mêmes en nous mettant à croire à des choses comme la Transition et l’Ascension sur la base de supposés messages de l’au-delà reçus par de soi-disant Messagers.

 

Autrement dit, supposons que tout cela soit une immense supercherie, une immense arnaque. La totale quoi !

 

 

Alors,  dans cette hypothèse,  je voudrais bien comprendre Comment « on » a pu monter une telle « affaire» au niveau mondial,  pour quelle Raison et dans quel But ? 

 

 

D’abord, comment abuser en même temps autant de personnes parfaitement saines d’esprit qui au départ ne se connaissent pas, vivent dans des contrées différentes, parlent des langues différentes, sont de milieux totalement différents et qui pourtant délivrent des messages cohérents globalement sur le fond.

 

Ce serait quand même une arnaque : multi-générations, multi-continents, multi-cultures, multi- langues, etc… 

 

 

Ensuite, examinons un peu la nature globale des messages. Quels messages véhiculent donc ces canalisations ? 

 

 

En résumé : 

 

Les humains ont fait de la terre un lieu d’Inhumanité manifeste. Est-ce faux ?

 

Les humains ont fait de leur « maison » un immense désastre et pourraient finir de la détruire au prix même de leur survie. Est-ce faux ?

 

Les religions qui auraient dû aider les humains à se relier entre eux et avec Dieu ont failli à leur mission. Est-ce faux ?

 

 

 

En même temps ils nous disent : 

 

Cela ne peut plus durer, le libre-arbitre qui a été accordé aux humains a des limites. 

 

Même au nom du libre-arbitre ils n’ont pas tous les droits lorsque leur(s) bêtise(s) pourrait (aient) avoir des conséquences au-delà des limites qui leur sont accordées dans l’univers.  Car, il n’y a pas que Dieu d’un côté et les humains de la terre de l’autre. La Création au contraire est une infinité de formes et de dimensions de vie inter-reliées. Les humains ne sont pas seuls et surtout ils ne sont pas le summum de l’évolution et leurs agissements peuvent avoir des conséquences dont ils n’ont même pas conscience.

 

 

 

Ils nous disent aussi : 

 

Réveillez-vous, prenez conscience du fait que si vous continuiez comme ça bientôt l’humanité terrestre n’existerait plus, tout simplement par ce qu’elle se détruirait elle-même.

 

Réveillez-vous et acceptez cette réalité qui vous a été cachée que vous n’êtes pas seuls dans l’univers,  que tout sans exception est inter-relié et que les autres dimensions de vie – les mondes invisibles par opposition au monde visible accessible par vos sens - sont tout aussi réelles et qu’elles accompagnent en permanence les humain, les protègent et les guident pour qu’ils n’aillent pas « trop loin ».

 

Accepter de croire que nous des mondes invisibles qui vous transmettons ces messages, nous sommes bien réels et surveillons et accompagnons avec bienveillance votre évolution.

 

 

Ils nous disent encore : 

 

L’expérience humaine de la terre «école dure »  touche à sa fin. Il a été décidé en « haut lieu » de réformer le système éducatif et bien plus encore.

 

Quant à votre « école », elle a été tellement endommagée par des générations d’élèves turbulents qu’il faut maintenant quasiment la reconstruire. C’est ce chantier grandiose qui est en cours.

 

 

Alors, comme c’est un grand  projet et qu’on  ne veut pas que cette école- là soit à nouveau dégradée à peine reconstruite, on  prévient tout le monde. A  terme, l’école n’acceptera plus que des « enfants » capables de se tenir correctement.

 

 

Les autres ne seront pas rejetés du système pour autant, on leur offrira simplement des lieux plus adaptées à leur propre évolution en attendant qu’ils choisissent de s’assagir et qu’ils puissent prétendre  à nouveau à s’inscrire dans ce nouvel établissement flambant neuf ou un autre équivalent.

 

 

Mais, c’est un grand chantier, et comme sur  tout grand chantier, il y a des retards, des imprévus, des oppositions, des nouvelles idées pour contourner les difficultés, etc…

 

 

On dirait bien que le fonctionnement d’En-Haut  ressemble étrangement à celui d’en bas. Comme pour un état ou une entreprise, on fait des plans,  on informe, on motive, on y croit et quand un grain de sable ou une montagne ou une nouvelle donnée vient remettre en cause le plan initial, on examine, on discute car tout le monde n’est pas d’accord,  on prend de nouvelles décisions, on met en œuvre de nouveaux moyens et …ça prend du temps … jusqu’au  moment où le grand patron  se « manifeste »,  recadre tout le monde, dit que les crédits de toutes sortes sont épuisés et que maintenant « c’est comme ça  et c’est tout » !

 

 

A propos des contradictions 

 

D’accord, il y a des contradictions, mais si, nous, on n’est pas toujours d’accord  entre nous pour interpréter les messages parce qu’on  n’a pas tous le même référentiel, on peut supposer que dans les autres sphères, c’est pareil. Tous ceux d’en- haut n’ont pas le même niveau d’information et n’ont pas le même niveau tout court. Et rien ne dit non plus qu’ils sont tous parfaits. Tout le monde voit midi à sa porte et sans doute eux aussi.

 

Mais, si on met de côté les contradictions, si on s’en tient aux grandes lignes,  quel but poursuivent donc ces messages sinon essayer de promouvoir une « humanité plus humaine »  en nous encourageant à être plus sages pour notre propre bien ?

 

 

Est-ce que vraiment c’est contraire au bon sens ?

 

D’ailleurs, même si on ne peut pas croire en Dieu, ni au fait qu’une vie « intelligente » puisse exister ailleurs que sur terre,

 

de toutes façons, il faut se rendre à l’évidence, cela ne peut pas durer comme ça, ou alors… inutile de continuer à faire des enfants !

 

 

 

 

 

Et, si tout cela n’était qu’une supercherie et une arnaque,  je dis qu’il faudrait inventer une Médaille du Mérite toute particulière pour ceux qui ont monté ce coup-là,  Sans compter une mention spéciale pour l’imagination… qui dépasse toute limite !

 

 

Alors, on ne va pas jeter le bébé avec l’eau du bain, car il  y a une petite lumière que personne n’éteindra jamais -  quoi qu’il arrive ou n’arrive pas - c’est… la nôtre !

 

 

Avec ou sans Dieu(x), avec ou sans EDL(s),  Tout ça serait déjà un beau programme…

 

Alors avec !  Pensez-donc, ça promet  !!!

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by PhH
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 08:00

 

 

colombe mains

 

 

 

     

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

Décembre 2012 - le grand tournant ?

 

Et si - symboliquement - la fin du monde d’avant  avait vraiment eu lieu ! 

 

 

Ca y est, nous sommes maintenant, non plus à moins d’un mois de la "grande date" du 21 décembre 2012, celle que certains craignaient et que d'autres attendaient avec impatience, mais juste un mois....après,

 

c'est-à-dire juste un mois après la fameuse "fin du monde", qui bien sûr n'a pas eu lieu.

 

 

Pour autant, cela signifie-t-il qu'il ne s'est rien passé. Cela signifie t-il que tout ce qui a été dit à propos de 2012, de la transition et de l'ascension  planétaire n'ait aucun sens ? Cela signifie t-il que les messages reçus par les channels du monde entier toutes ces dernières années ne restent pas d'actualité ?

 

 

Assurément non ! Le 21 décembre 2012 n'a rien fait d'autre que marquer la fin d'un grand cycle et le début d'un autre baigné d'énergies nouvelles.

 

Et, c'est maintenant que tout commence vraiment. C'est maintenant que ça va devenir intéressant.

 

 

C'est à partir de maintenant que tout ce qui a germé dans l'ombre va commencer à voir le jour. C'est à partir de maintenant que le meilleur va devenir possible...pour autant que nous y mettions du notre.

 

 

Mais cela ne se fera pas comme par miracle. Cela serait possible sans doute avec l'assistance du monde invisible et des autres plans, mais y serions-nous prêts ?

 

 

 

 

 

Rien de spectaculaire le 21 décembre 2012, mais fallait-il s'attendre à quelque chose de spectaculaire ?

 

 

Donc, sans bruit, sans rien de spectaculaire, en tout cas à nos yeux dans le monde visible, le 21 décembre a marqué la fin d'un cycle et le commencement d'un autre, celui de l'ère du Verseau, celui du "nouveau monde", un peu comme le 20 mars marque la fin de l'hiver et le début du printemps.

 

Mais, fallait-il s'attendre à quelque chose de spectaculaire ?

 

 

Lorsque le 20 mars, nous passons de l'hiver au printemps, nous ne nous attendons pas à une rupture, nous ne nous attendons pas à quelque chose de spectaculaire, nous savons bien que la fin de l'hiver n'est pas la fin de tout, nous savons bien que la vie ne s'arrête pas le 20 mars et nous savons bien que nous serons là le 21, nous savons bien que le changement de saison n'est pas brutal, nous savons bien que parfois les premiers signes de la venue du printemps sont là avant la fin de l'hiver, nous savons bien que parfois, l'hiver se prolonge un peu au-delà de la date officielle du printemps et que ce dernier peut encore se faire attendre et désirer quelques temps.

 

 

Mais nous savons bien aussi, tous, sans aucun doute possible, qu’un peu plus tôt ou un peu plus tard,  le printemps apporte toujours petit à petit le renouveau de la vie.

 

 

 

Rien de spectaculaire donc....mais si cela arrivait, serions-nous prêts pour un miracle ?

 

 

En début d'année, quand nous échangeons nos vœux, la santé, à juste titre, tient une part importante dans ceux-ci.

 

 Alors juste comme ça, imaginons un instant que le ciel nous accorde un grand miracle. Imaginons juste un instant, que tout d'un coup, nous soyons guéris miraculeusement de tous nos maux, nos corps sont réparés, notre vitalité et notre santé sont devenues parfaites et inaltérables.

 

 Tout d'un coup donc, sans préavis, les hôpitaux se vides, les salles d'attentes des cabinets médicaux et paramédicaux également. Les chirurgiens, anesthésistes, spécialistes, médecins, infirmières, et d'une façon générale tous ceux qui travaillent dans le domaine de la santé voient leur activité et peut-être leurs moyens d'existence divisés par un facteur inconnu. Les étudiants se demandent s'ils vont ou non poursuivre les études qu'ils ont entreprises dans ces domaines. Les notoriétés des uns et les motivations des autres sont mises à mal.

 

 Bien sûr, individuellement, pas un seul d'entre nous ne serait contre un tel miracle pour lui-même.

 

 

Mais, collectivement, économiquement, socialement, "sociétalement", serions-nous assez sages pour gérer une telle situation ?

 

 

 

Le "nouveau monde" frappe bien à notre porte,

 

encore faut-il que nous soyons prêts à lui ouvrir....nos vies.

 

 

 

Salutations à tous sur terre comme au ciel.

 

Published by PhH
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 08:00

 

 

 

 

colombe mains

 

 

 

 

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

Décembre 2012, le grand tournant ?

 

 

Ca y est, on est à moins d’un mois de la "grande date" du 21 décembre 2012, celle que certains craignent et que d’autres attendent avec impatience, mais au fond, encore une fois, il semble bien qu'on ne sache vraiment ni les uns ni les autres comment cette transition / ascension annoncée va vraiment nous impacter, ce qui va arriver ou pas et surtout comment.  

 

Certes, tout peut changer très vite car nous avons bien compris que nous n'étions pas les maîtres des événements, mais cela peut aussi prendre plus de temps que nous pensons car les choses dépendent aussi de nous individuellement et collectivement.

 

C'est un changement immense pour l'humanité qui est en cours, mais si d'un côté il nous dépasse totalement, d'un autre il nous implique complètement.

 

 

 

 

Alors quoi faire, quand on est simplement le "commun des mortels", quand on est pas "dans le secret des dieux", quand on est juste nous, sans aptitude ou connaissance particulière ?

 

 

Pour ma part, malgré tout ce que j’ai appris et compris - du moins j’espère - je ne vois toujours pas ce qu'on peut faire de « spécial » pour contribuer à ce changement, s'y préparer et l'accompagner,

 

ou plutôt je ne vois toujours qu'une seule chose à faire,     

faire ce qu'on peut , comme on peut, chacun à notre manière pour changer "en mieux" ou "pour le mieux", s'attendre au meilleur plutôt qu'au pire et faire confiance à nos "aides" quels qu'ils soient ou à la Vie tout court.

 

Certains prient, d’autres méditent, d’autres ne font rien de particulier sinon vivre leur vie le mieux qu'ils peuvent et ils ne seront pas rejetés pour autant. Ou alors il faudra exclure de cette évolution tous ceux qui n'auront pas eu connaissance des messages et enseignements transmis toutes ces dernières années par les channels du monde entier ou qui n’auront pas pu y adhérer simplement parce que leur condition ou leur culture ne les y prédisposait pas. 

 

Et cela n'aurait vraiment aucun sens !

 

Au nom de quoi ceux qui n’ont jamais entendu parler de tout ça et qui sont de « bonne foi et de bonne volonté» seraient-ils moins méritants que ceux qui en ont eu connaissance.

 

Au nom de quoi « le sans domicile du coin de la rue » ou « l’indigène d’une contrée reculée », qui évidement n’a pas internet à sa disposition et dont le principal soucis est de survivre au jour le jour, serait-il spirituellement moins avancé que ceux qui sont plus gâtés par la vie ou qui se conforment sans discernement aux préceptes de quelque culte que ce soit.   

 

Je ne dis surtout pas que prières et méditations sont inutiles ; je comprends qu'elles ont au contraire grand pouvoir individuel et collectif ; mais il ne faudrait pas que ceux qui abordent ça pour les premières fois ou ceux qui n’ont pas la tranquillité nécessaire pour ça puissent s'en culpabiliser ou penser que la transition/ascension vers une nouvelle dimension de vie n'est pas pour eux.

Je crois que nos intentions, nos bonnes volontés et nos comportements sont en soit de puissants leviers d'avènement du "nouveau monde".

 

Et j'ai envie d'ajouter que si "après" nous avons encore besoin de religions pour nous accompagner, j'aimerais pour ma part qu'elles soient apaisantes et réconfortantes, pacificatrices et unificatrices....et Joyeuses.

 

 

 

Mais s'il n'y a rien de  "spécial" à faire, alors quoi ?  

 

 

S’il n’y a rien de « spécial » à faire, cela ne signifie pas qu’il n’y ait rien que nous ne puissions faire.

 

Il y a au moins une chose au moins que nous pouvons tous faire, toujours - et cela d'ailleurs qu'on croit ou pas à tout ça, quoi qu'il arrive ou n'arrive pas dans les temps qui viennent - c’est conduire nos vies et faire ce que nous faisons avec état d’esprit un peu différent et participer avec un degré de conscience plus élevé à une évolution de toute façon inéluctable vers une société humaine où prévaudront davantage des valeurs comme la paix, l’équité, l’éthique, la liberté et bien d’autres.

 

Tôt ou tard, les événements annoncés ou la vie tout court nous conduiront vers cette destination. A nous de savoir si nous voulons être de ce voyage.

 

 

A quoi servirait donc l’avenir s’il n’avait pour but de rendre le présent meilleur ?

 

Le « Ciel » nous y aidera, mais nous pouvons d’abord nous aider nous-mêmes.

 

Salut a tous … et au Ciel aussi.

 



 

 

 

 

 

 

 

Published by PhH
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 08:30

 

 

 

 

colombe mains

 

 

 

 

Encore et toujours....

Avant tout, rappelez vous que vous avez votre PROPRE DISCERNEMENT.

Alors n'acceptez rien qui ne corresponde pas à qqch au fond de vous.

 

 

 

Préambule :

 

Si vous ne pouvez pas encore admettre que :

 

la Vie est bien partout, sous des myriades de formes différentes, dans notre univers et tous les univers

 

et dans des dimensions et des plans que nos connaissances scientifiques et nos moyens technologiques actuels sont bien incapables de nous révéler,

 

alors, tout ce qui suit ne peut guère avoir de sens.

 

 

 

Le 21 décembre 2012, « deadline » ou pas ?

 

 

Nous sommes maintenant à juste de 2 mois d’une date que beaucoup considèrent comme « fatidique »…

...et nous pouvons avoir l’impression qu’il ne se passe rien.

 

Bien sûr, si on fait partie de ceux qui s’attendent à des catastrophes, voire à la « fin du monde », c’est une raison d'avoir quelques craintes ou de se réjouir peut-être pour ceux qui seraient impatients de tester leurs installations de survie.

 

A l’inverse, si on fait partie de ceux qui espèrent l’avènement de la « Nouvelle Terre », le temps peut commencer à paraitre long.

 

Pourtant, les Hiérarchies de Lumière nous ont répété, à travers les différents « channels » qu’elles ont utilisés ou utilisent encore, que les dates ne devaient pas être prises à la lettre. Elles nous ont expliqué que le temps n’était pas le même dans la densité de troisième dimension et dans les dimensions où elles-mêmes se trouvaient. Elles nous ont dit qu’elles étaient prêtes mais que Dieu seul savait le moment.  

 

Elle nous ont aussi expliqué – encore une fois autant que nous pouvions comprendre -que tout ce qui peut arriver, tout ce qui va se produire, est soigneusement planifié, préparé, mis en œuvre et accompagné par des « instances  supérieures» dont le niveau d’évolution spirituelle, les connaissances, les technologies et les pouvoirs sont d’un niveau qui est sans aucune commune mesure avec ce que nous connaissons actuellement sur la terre.

 

Alors la date du 21 décembre 2012 est sans aucun doute importante puisqu’elle marque la fin d’un grand cycle cosmique et par la même le début d’un nouveau cycle, mais elle ne doit pas nous apparaitre comme une « Deadline ». 

 

 

 

L’humanité mérite t’elle d’être sauvée ?

 

 

Si le monde ne méritait pas d’être sauvé, si la « fin du monde » - le monde, c’est-à-dire de l’humanité terrestre tout au plus - était programmée, croyez-vous vraiment que les hiérarchies de lumières auraient pris la peine de nous prévenir et de nous avertir, elles n’en auraient eu nul besoin.

 

De deux chose l’une :

 

ou bien, au nom de notre libre-arbitre, il leur aurait suffit de nous laisser faire sans intervenir pendant encore quelques temps et nous aurions bien fini par nous anéantir nous mêmes ; il suffit de penser à Tchernobyl, à Fukushima et à toutes les armes de destructions, nucléaires, chimiques ou bactériologiques que nous possédons, aux guerres militaires ou économiques que nous nous livrons…et surtout aux raisons pour lesquelles nous les déclenchons ;

 

ou bien, craignant des répercussions inacceptables de nos agissement au-delà des limites qui nous sont accordées dans l’univers, il leur aurait suffit de nous renvoyer « ad patres » sans prévenir, simplement, proprement et sans douleur pour préserver le reste de la création ;

 

nous renvoyer « ad patres » dans cette hypothèse n’aurait pas été si cruel, car cela aurait simplement signifié nous renvoyez dans notre vrai «chez-nous » dans l’au-delà, un peu comme on renvoie chez leurs parents des élèves trop turbulents et indisciplinés, le temps qu’ils se reprennent et s’assagissent…et qu’on leur trouve une nouvelle école.

 

Or justement, c’est bien exactement le contraire qu’elles ont fait.

 

 

La « campagne de communication » qu’elles ont menée depuis de nombreuses années à travers de multiples « channels » n’a pas eu d’autre but que de nous réveiller, de nous faire réaliser les erreurs fondamentales de notre civilisation, afin que nous nous préparions au changement immense qui est en route, pour que nous puissions accepter et accompagner individuellement et collectivement ce changement prévu de toute éternité.

 

Alors, c’est clair, au nom même de la logique, il n’y aura pas de « fin du monde », cela n’aurait aucun sens. Il ya aura la fin d’un monde et le début d’un nouveau monde ; il y aura la fin de nos manières de vivre actuelles et le début d’une autre façon de vivre, plus humaine, plus fraternelle, plus équitable, plus paisible et plus légère.

 

Et pour ceux qui ne pourront pas ou ne voudront pas s’adapter à ce nouveau paradigme, ils seront simplement invités à aller jouer ailleurs. Mais ce sera leur choix !

 

 

 

Mais alors, quand et comment ?

 

 

La question à laquelle nous n’avons pas encore de vraie réponse n’est pas celle de savoir si cela va arriver ou pas, c’est de savoir comment et combien de temps cela va prendre : 3 minutes, 3 jours – allusion aux 3 jours de nuits annoncés -, 3 mois, 3 ans ......ou 300 ans.

 

Je fais partie de ceux et celles qui s'ils ne doutent nullement que cette période est très particulière se demandent effectivement comment tout cela va se passer et quand et sur combien de temps. J'ai lu comme la plupart de nombreuses choses contradictoires et ne sait pas vraiment à "quel saint me vouer".

 

Mais, je suis sûr d’une chose, c’est que nous sommes tous les petites notes – même les fausses - d'une grande œuvre bien orchestrée.

 

Alors, en attendant le final, nous n’avons rien d’autre à faire que de jouer chacun notre partition le mieux possible, et de faire confiance au chef d’orchestre.

 

 

 

Et si tout cela n’était qu’une supercherie ?

 

 

Et bien, ce serait la supercherie la plus géniale qu’on ait jamais inventée.

Si tous ces messages, ces prophéties, ces prédictions se révélaient finalement faux - eh bien où donc serait le mal.

 

Tout cela n'aurait fait rien d'autre qu'encourager les humains à plus d'humanité donc à faire de la terre un lieu plus agréable et plus sûr…

 

ce qui serait simplement une autre manière de faire advenir le « nouveau monde ».

 

 

Psychologiquement, nous sommes tous plus ou moins câblés pour le pire. C’est au Meilleur que nous ne sommes pas toujours prêts.

 

Et c’est pourtant ce qui arrive !

 

Alors, à la grâce de dieu comme on dit parfois.

 

Salutations à toutes et tous, et aux EDL aussi.

 

 

 

 

 

Published by PhH
commenter cet article

Présentation

  • : 2012, 2013 et après, vers la Nouvelle Terre, le Nouveau Monde et l'Age d'Or - Mais, sommes-nous prêts pour le Meilleur ?
  • 2012, 2013 et après, vers la Nouvelle Terre, le Nouveau Monde et l'Age d'Or - Mais, sommes-nous prêts pour le Meilleur ?
  • : En vertu de l'idée qu'il vaut mieux allumer une chandelle que maudire l'obscurité, juste quelques lueurs sur les grandes questions de notre existence et ce qui pourrait bientôt arriver ou pas.
  • Contact

Profil

  • Ph. H.
  • Sans aucun doute, je devrais relire et mettre en pratique plus souvent ce que j'ai moi-même retenu et écrit.
  • Sans aucun doute, je devrais relire et mettre en pratique plus souvent ce que j'ai moi-même retenu et écrit.